Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lila MAGGIO.

 

Auteure - Parolière,

Chroniqueuse musicale pour le webzine BULLE DE ZIC,

Accompagnement et promotion artistique.

 

.....

 

Merci à tous ceux qui viendront poser leur regard, leur temps et leur curiosité chez moi.

 

En espérant que le voyage parmi mes mots vous soit agréable...

 

 

Musicalement,
Lila.

 

Contact / Web

 

Contact : lilamaggio@yahoo.fr

 

 

 

 

@lilamaggio sur Twitter :

 

Follow lilamaggio on Twitter

 

 

http://www.themarysue.com/wp-content/uploads/2013/01/tumblr.jpg

 

 

http://tedxplaceducapitole.com/wp-content/uploads/2012/01/Scoopit.png

 

 

 

YouTube.gif

 

2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 15:47

 

Si mon cœur blesse

Si mon âme cesse

Si seul ne reste que mes entrailles

Si mon cœur se casse

Si ma vie trépasse

Et s’il ne doit rester que mes failles

Si de mon meilleur demeure le pire

Il n’y ait qu’à toi que je puisse l’offrir

 

Et si mes yeux baissent

Oh ! Bonjour tristesse

Si je n’entraperçois que le mal

Si ma vie s’enlise

Si plus rien n’attise

Mon bonheur ; si même ton amour me fait mal

Si seuls demeurent mes démons

Je t’en ferai ma plus belle chanson

 

Si mon cœur se fuit

Et si je faiblis

Si malgré ton amour, je me sens las

Si ma maladresse

Repousse ta tendresse

Si j’ai le souffle court quand tu m’embrasses

Si je ne sais plus dire tous ces mots bleus

Je les écrirai à l’encre de tes yeux


Mais s’il n’y a qu’une seule chance

Pour que mon coeur à nouveau danse

Alors je ne danserai que pour toi

Et si mon amour résiste

A un monde aussi triste

C’est pour ne vivre que dans tes bras

C’est pour ne vivre qu’avec toi

 

Si mon cœur cesse

Si mon âme blesse

Son dernier souffle sera pour toi

Si ma vie trépasse

Et si mon cœur se casse

Toi seul le ramasseras

 

Repost 0
Published by Lila Maggio - dans Textes
commenter cet article
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 15:34

 

On est ensemble

On se connaît

On se ressemble

Plus qu’il n’y parait

On se renvoie nos émotions

A travers de vieilles chansons

Qui nous unissent encore

 

 

On se ressemble

C’est tellement vrai

Et nos cœurs tremblent

De trop nous aimer

On ne cesse de se le dire

Vingt ans d’amour sans se mentir

L’aventure continue encore

 

 

Vous seuls savez que nous ne sommes qu’un

De vos mains tendues à mes musiciens

Enivrés par la même musique,

Nos voix et nos cœurs s’entrelacent

A chaque tournée, le même refrain

On se rassemble et on n’ fait plus qu’un

Emportés par ce lien magique

Par ce tourbillon qui nous dépasse

 

Oh mes amis, je vous l’avoue

Ce soir puisqu’on est qu’entre nous :

 

 

On est ensemble

Vous êtes toujours là

Et il me semble

Que mon cœur bat

Un peu plus vite, un peu plus fort

Pressé de vous revoir encore

Nos rendez-vous me rendent plus fort

 

 

On se ressemble

Si vous saviez

Comme mon cœur tremble

De tant vous aimer

Je ne peux que vous le dire

Vous êtes ma vie, mon avenir,

Je vous aime tellement fort

 

J’te l’dis encore…

 

Repost 0
Published by Lila Maggio - dans Textes
commenter cet article
29 mars 2009 7 29 /03 /mars /2009 01:54


Moi j'ai souvent rêvé    
Faire partie de votre famille    
Je m' suis imaginée    
Comme étant l'une de vos filles   
Me faire une petite place    
Dans cet univers fascinant    
Où paillettes et strass    
Eblouissent petits et grands     
Sous le feu des projecteurs    
Je n'ose même pas y songer   
Paralysée par la peur    
Ridicule, terrorisée     
Pas besoin d'être dans la lumière   
Pour pouvoir m'épanouir    
Il me suffit juste de faire    
Rimer quelques mots pour sourire   
Je ne cherche pas à être une star   
Ni même la reconnaissance    
J'aimerai juste exercer mon art   
Avoir un jour cette petite chance   
Ecrire est pour moi     
La plus belle forme du silence   
La plus belle chose qui soit    
Pouvoir dire tout ce que l'on pense   
Je rêve simplement    
Qu'un jour se posent au diapason   
Les voix des plus grands    
Sur mes modestes chansons   
De Bruel à Pagny     
En passant par mon n'Arno     
De Fabian à Fiori     
Sans oublier mon Calo


Ce serait un honneur
Que de tels artistes acceptent
Pour mon plus grand bonheur
De donner vie à mes textes
Si je me laisse porter
Par ces rêves qui en moi grandissent
Qui me font espérer
Je reste réaliste
Assurément consciente
De n'être ni Zazie ni Guirao
De ne pas avoir la plume
De Goldman et Veneruso
Si je n'arrive pas à la hauteur
De Cabrel ou de Souchon
Moi j'écris avec le cœur
Mes petits bouts de chanson
Un parolier n'est rien
Si ses mots restent sans vie
Un chanteur a besoin
D'auteurs autour de lui
A chacun son métier
Chanter n'est pas le mien
Même si j'adore fredonner
Même s'il paraît que je chante bien
Pendant que dans la lumière
Vous vous livrez, salles combles,
Au public, moi je préfère
Juste travailler dans l'ombre
A l'abri des regards
Sans soucis, sans encombres
Coudre de jolies histoires
Juste dans l'ombre ...

 



Repost 0
Published by LilaMaggio - dans Textes
commenter cet article