Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lila MAGGIO.

 

Auteure - Parolière,

Chroniqueuse musicale pour le webzine BULLE DE ZIC,

Accompagnement et promotion artistique.

 

.....

 

Merci à tous ceux qui viendront poser leur regard, leur temps et leur curiosité chez moi.

 

En espérant que le voyage parmi mes mots vous soit agréable...

 

 

Musicalement,
Lila.

 

Contact / Web

 

Contact : lilamaggio@yahoo.fr

 

 

 

 

@lilamaggio sur Twitter :

 

Follow lilamaggio on Twitter

 

 

http://www.themarysue.com/wp-content/uploads/2013/01/tumblr.jpg

 

 

http://tedxplaceducapitole.com/wp-content/uploads/2012/01/Scoopit.png

 

 

 

YouTube.gif

 

15 juillet 2013 1 15 /07 /juillet /2013 17:31

 

MONO 

Latitude 43

   

 

mono.jpg

 

 

        « Sous quelles latitudes peuvent finir les solitudes ?

        J’ai pas l’habitude, cette attitude

        A quelle altitude la vie est plus rude ?

        Seule certitude : il fait moins chaud au Sud ».

 

                                         - - - -

 

 

Après Intact et Rouge nuit, (Pascal) Mono nous revient avec un troisième opus intitulé « Latitude 43 » et nous prouve qu’il a véritablement de quoi habiller et faire voyager chacune de nos solitudes, dans un périple ouvert sur le monde et l’Humain.

L’auteur - compositeur, qui nous avait séduit en interprétant « Ma gueule » avec Johnny Hallyday il y a déjà quelques années, n’a rien perdu de sa verve et de son charisme. Comme une empreinte indélébile, le timbre de voix puissant et le phrasé si singulier sont toujours là ; mais l’intensité de ses interprétations tient désormais autant de son efficacité rock que de ses douceurs hypnotisantes. Tantôt feutrée de tendresse (Dors d’amour, Michèle), tantôt transperçante, la voix d’un grave profond vient s’ancrer dans le creux de notre (é)moi et toucher jusqu’au plus intime de soi.

Bien installé dans son cockpit, Mono nous embarque pour une balade introspective (À notre place, Qui je suis) mais résolument teintée d’espoir et de liberté. L’artiste nous interpelle sur des sujets délicats - la Résistance, les printemps arabes, le suicide… - par des textes concernés et des mélodies prenantes. Puis, déposant une note de légèreté auréolée d’humour, désamorce le tout (Au bord de la mer). Défiant les lois de la pesanteur, il a la délicatesse de dédramatiser les maux douloureux en leur donnant un air planant, ou une énergie à vous envoler l’âme « aux quatre vents ».

Sincère et sensible, Mono - le niçois nous invite à bord de sa latitude : la 43. Attention ! Décollage immédiat…

 

 

© Lila M.

Album dans les bacs.

MONO en concert le 4 août 2013 au club Sirio de Spotorno (entrée libre).

Site Officiel : www.pascal-mono.fr  

-----


Chronique musicale, à retrouver dans le 8ème numéro du webzine musical BULLE DE ZIC, paru le 15 juillet 2013.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lila Maggio - dans Chroniques
commenter cet article

commentaires

Flow 16/07/2013 17:01


Très bel article ! Merci Lila !
Une grande fan de Mono